Les News

BILANS DE COMPETENCES

BILANS DE COMPETENCES

Faire un bilan au CEPIG, c'est avoir l'assurance de bénéficier:

D'une équipe: chaque conseiller a ses spécificités. Chaque personne peut ainsi avoir un interlocuteur en adéquation avec sa problématique.
D'une expérience de plus de 50 ans, au service de l'entreprise et dans le domaine de l'orientation professionnelle.
D'un accueil professionnel et individualisé:
- prise en compte des enjeux de la personne et de l'entreprise;
- écoute attentive et tolérante;
- respect de la personne, dans ses croyances, dans ses comportements, dans ses objectifs, dans son rythme.
D'une méthodologie qui accompagne la personne dans l'émergence du meilleur d'elle-même en termes de compétences et d'aptitudes professionnelles, et dans la construction de son devenir.
D'outils, de moyens ayant fait leurs preuves.


Un bilan tourné vers la performance

Quelques constats:
Le monde économique et capitalistique est en ébullition.
Les hommes se sentent souvent malmenés dans ces bouleversements.
L'avenir est ressenti comme de plus en plus incertain. 
Le réflexe peut être de se recentrer sur l'immédiat, sur le présent.
Le monde des ressources humaines cherche des repères et s'est essayé à la gestion prévisionnelle des emplois. 
Les hommes, eux, parlent plutôt en termes de métier, de vocation, de responsabilités.
Aujourd'hui, les développements vont dans le sens de l'optimisation des performances. Les hommes sont confrontés à développer leurs propres ressources personnelles et professionnelles.

C'est dans ce cadre que se situent nos bilans de compétences et nos bilans personnels et professionnels. Leur fonction est double: contribuer au développement des performances individuelles pour démultiplier les performances des équipes et de l'entreprise.


Un bilan orienté projet

Bien au-delà du constat, notre accompagnement trouve son sens dans la mise en mouvement de la personne. Il l'inscrit dans une dynamique.


La déontologie du bilan

Cinq grands principes la sous-tendent:

La définition du cadre avant toute chose, et l'accord de la personne concernée sur l'ensemble des modalités prévues.
La confidentialité des entretiens.
Le secret professionnel.
Dans le cas où il a été prévu au départ qu'une synthèse soit transmise à l'entreprise, elle est faite en toute transparence avec la personne et fait l'objet d'une concertation.
Dans tous les autres cas (en particulier, les bilans de compétences), la personne est seule destinataire des résultats détaillés du document de synthèse qui ne peut être communiqué à un tiers qu'avec son accord.
Tout échange oral concernant la personne se fait en sa présence.


LES BILANS DE COMPETENCES AU TITRE DU PLAN FORMATION
Le financement est assuré par l'entreprise, sur son budget formation.
Le demandeur du bilan est salarié depuis 5 ans, il travaille dans une entreprise qui accepte de financer son bilan. 
La demande émane soit de lui, soit de l'entreprise. Dans tous les cas, il est volontaire.
La convention tripartite définit les modalités du bilan, ses objectifs, le mode de restitution; elle est signée par le bénéficiaire, l'entreprise et le cabinet. Elle est établie conformément à des conventions types définies par l'arrêté du Ministre chargé de la formation professionnelle et rappelant aux signataires les principales obligations qui leur incombent respectivement.
La durée est fonction des objectifs définis préalablement.
La synthèse concerne les compétences et les aptitudes du bénéficiaire au regard des perspectives d'évolutions envisagées; le cas échéant, les éléments constitutifs du projet professionnel et éventuellement du projet de formation du bénéficiaire et les principales étapes prévues pour la réalisation de ce projet. Elle est la propriété exclusive du bénéficiaire et ne peut être transmise que par lui, selon les modalités définies dans la convention tripartite (loi du 21.12.91).